Aller au contenu

Conversion des films 8mm ou Super 8

La première façon, la plus simple, est de confier ses films sous forme de bobine à un laboratoire qui se chargera de faire la conversion. Regarder sur Internet pour trouver des laboratoires. En Suisse, par exemple Onex TV ou encore Cinetis à Martigny. En général, on peut faire un devis en ligne. Les films seront convertis et livrés sous forme de DVD ou bien de fichier informatique.

La deuxième façon, si l’on a beaucoup de films à faire numériser, est d’acheter un projecteur permettant de numériser. Je connais deux modèles, que je n’ai pas testé. Attention cependant au format qu’ils acceptent et à la taille maximum des bobines.

Le premier appareil de la société Wolverine Data permet de numériser les films 8mm et Super8, pour des bobines d’un diamètre maximum de 12.7 centimètres. Il est en vente sur le site américain de B&H le plus grand magasin de photos du monde… que j’ai essayé et recommande. Ce même appareil est également en vente sur le site français de Pearl, qui livre en Suisse, sous la marque Sumikon scanner de pellicule. Tous les deux l’affichent à un prix de EUR/USD 399.- Attention, cet appareil n’enregistre pas le son. On le trouve également sur Amazon sur plusieurs marques en faisant une recherche avec le texte « Film Scanner ».

Il existe un deuxième appareil de la marque Reflecta qui ne scanne que le format Super8 mais qui scanne les bobines plus grandes (https://reflecta.de/en/products/detail/~id.853/reflecta-Super-8-and-Scanner.html) vendu EUR 950.- sur le site du fabricant et que l’on trouve pour environ EUR 750.- sur Amazon. À noter que ce scanner met 2 heures et demi pour scanner un film Super-8 de 15 mètres (soit 3 minutes 20) et donc 10 heures pour un film de 60 mètres. 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :