Aller au contenu

Ajouter de la musique à des vidéos est simple. Ajouter de la musique qui permet une libre diffusion de votre film, c'est autre chose... Tant que vous restez dans le "cercle familial", vous pouvez réutiliser n'importe quelle musique mais dès que vous allez diffuser la vidéo sur Youtube ou un autre média, vous allez être bloqué... Comment contourner le problème?

...continuer la lecture de "La musique de mes vidéos"

Je viens du monde du camescope. Comme certains au club, j'ai connu le Super-8 et le collage des films avec du ruban adhésif mais je ne suis pas là pour vous parler du passé. Comme beaucoup d'entre vous, je possède un téléphone portable iPhone 5 (qui commence donc à dater) et celui-ci possède une caméra 1080p (Haute-Définition) en 25 images/secondes.

L'un des avantages décisif du téléphone, c'est de posséder des qualités qu'un camescope ne possèdera jamais: une stabilisation exceptionnelle et un objectif minuscule. Deux qualités qui font de lui un excellent choix pour les travellings. Que ce soit en voiture, dans un train, dans le métro, le tram, un bus ou même le hublot d'un avion, il suffit de coller votre téléphone contre la vitre.

...continuer la lecture de "L’iPhone comme caméra"

Notre dernier atelier de mardi passé à porté sur les cartes, les itinéraires et était fort intéressant et bien fréquenté… Pour ceux qui n’ont pu venir, voici un tutoriel sur un des sujets, cela marche même avec Windows, pour Gilbert…

Ceux qui étaient présents ont déjà reçu une première version de ce tutoriel, mais celle ci a été améliorée suite à vos retours.

Thierry

Le tutoriel en PDF sur le site de chrominance: Itinéraire multiple (https://chrominance.ch/page82.html)

Dans les montages vidéos, je déteste les coupures franches du son entre deux plans. Bien sûr, la solution de facilité consiste à ajouter un fondu enchaîné entre les 2 plans ce qui va entraîner un fondu du son. Mais le fondu enchaîné n'est pas toujours désirable. Sur FCPX, il existe 2 solutions: la première, empirique, c'est de séparer le son de l'image puis de faire son fondu comme si de rien n'était... C'est simple, efficace, mais pas très élégant.

...continuer la lecture de "CTRL+S ou la magie de FCPX"

Pour autant que l’on possède toujours la caméra en état de marche, il suffit d’acheter un convertisseur analogique/numérique que l’on branchera sur son ordinateur. On utilisera la fonction lecture de son caméscope et on le connectera au convertisseur.  Attention que le convertisseur soit compatible MAC ou PC, selon son environnement car cet appareil vient avec un logiciel à installer sur son ordinateur. Par exemple le modèle « Vidéo capture » de Elgato. ...continuer la lecture de "Conversion de cassettes VHS, Vidéo8, Hi8, DV et HDV"

La première façon, la plus simple, est de confier ses films sous forme de bobine à un laboratoire qui se chargera de faire la conversion. Regarder sur Internet pour trouver des laboratoires. En Suisse, par exemple Onex TV ou encore Cinetis à Martigny. En général, on peut faire un devis en ligne. Les films seront convertis et livrés sous forme de DVD ou bien de fichier informatique.

La deuxième façon, si l’on a beaucoup de films à faire numériser, est d’acheter un projecteur permettant de numériser. Je connais deux modèles, que je n’ai pas testé. Attention cependant au format qu’ils acceptent et à la taille maximum des bobines. ...continuer la lecture de "Conversion des films 8mm ou Super 8"